Blog

Les appareils auditifs sont-ils remboursés par la Sécu ?

Vous allez bientôt acheter un appareil auditif et vous vous interrogez sur les possibilités de remboursement de ce dispositif. C'est une préoccupation qui a du sens, surtout depuis la réforme 100 % santé auditive. Alors, que faut-il savoir sur le remboursement de prothèse auditive ?

Vous allez bientôt acheter un appareil auditif et vous vous interrogez sur les possibilités de remboursement de ce dispositif. C'est une préoccupation qui a du sens, surtout depuis la réforme 100 % santé auditive. Alors, que faut-il savoir sur le remboursement de prothèse auditive ?

Les conditions de remboursement des appareils auditifs par la Sécurité sociale

Les appareils auditifs sont des dispositifs paramédicaux remboursés par la Sécurité sociale sous certaines conditions. Ainsi, pour obtenir remboursement de votre appareil auditif par l'assurance maladie :

  • l'appareil doit impérativement avoir été prescrit par un spécialiste de la santé,
  • l'audioprothésiste doit vous fournir un devis normalisé détaillant les prix de l'appareil et les frais annexes,
  • l'audioprothèse doit faire partie de la liste des produits et prestations (LPP) pris en charge par la Sécurité sociale.

Si vous respectez ces modalités, le remboursement prendra en compte d'autres aspects.

Le remboursement des audioprothèses de classe I

Vous pouvez en savoir plus sur le remboursement des prothèses auditives par la Sécu via des sites spécialisés. Nous pouvons déjà vous dire que depuis la réforme du Reste à Charge zéro (RAC 0), les modèles d'entrée de gamme d'appareils auditifs de catégorie I sont pris en charge par la Sécu. Néanmoins, les prix des dispositifs de cette catégorie sont plafonnés à 950 euros.

Concrètement, la Sécu prend en charge le remboursement de 240 euros au moins par oreille appareillée, et votre mutuelle la différence s'il y en a. De fait, les audioprothésistes sont désormais tenus de vous proposer une offre RAC 0 entièrement prise en charge par la Sécurité sociale. Le facteur âge entre aussi en ligne de compte pour ce calcul.

Suivant le critère de l'âge, le remboursement est de :

  • 400 euros par prothèse pour un patient de plus de 21 ans, dans la limite de 60 % (base de remboursement de la Sécurité sociale),
  • 1 400 euros par oreille appareillée pour les moins de 21 ans ; c'est l'équivalent de 60 %.

Les prothèses auditives sont remboursées selon certaines conditions
Les prothèses auditives sont remboursées selon certaines conditions

Le remboursement des prothèses auditives de classe II

Le prix des prothèses de catégorie II est fixé librement par le prothésiste. Ce sont des équipements plus performants et dotés de technologies avancées parlant de confort d'écoute. Pour les moins de 21 ans, les appareils auditifs de classe II sont remboursés selon la même base de remboursement que ceux de la classe I, c'est-à-dire 1 400 euros. Cependant, le reste à charge peut différer. Son remboursement dépend du contrat de mutuelle auquel vous avez souscrit.

Si vous avez plus de 21 ans et optez pour un appareil de classe II, vous bénéficierez d'un remboursement dans la limite de la base de remboursement de la Sécurité sociale, autrement dit 60 % (400 euros). À noter qu'en l'occurrence, le reste à charge peut être conséquent et son remboursement fonction des garanties intégrées à votre contrat.

Pour les bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle, la Sécu prend en charge la totalité du prix de l'appareillage auditif dans la limite de 800 euros. Si l'assuré opte pour un équipement plus cher, la différence restera à sa charge. Si vous bénéficiez de l'Aide Médicale d'État, la Sécu ne rembourse les frais de prothèse que dans la limite de 350 euros par oreille.